Les saisons saintongeaises de Pierre Jônain

Un classique saintongeais

Geste éditions publie le texte intégral des Saisons saintongeaises de Pierre Jônain (1878), avec introduction, notes, commentaires et traduction en français de Michel Gautier.

L’ édition des Saisons saintongeaises de Pierre Jônain publiée par Geste éditions (2009) est l’occasion de redécouvrir l’auteur du Dictionnaire du patois saintongeais, paru en 1869 à Royan. Au texte intégral de l’édition originale sont joints une traduction en français, une introduction, des notes et commentaires de Michel Gautier.

Cet hymne à la terre, aux paysans saintongeais et à l’amour universel s’inspire des Géorgiques de Virgile et de la Mireio de Mistral. Jônain y exprime une haute conscience de sa langue qu’il appelle patois parce qu’il croit que le mot vient du latin patrius sermo (“voix du pays”).

Né à Gémozac d’un père forgeron qui avait combattu dans l’armée républicaine en Vendée, et d’une mère qui l’éleva dans la foi protestante, Jônain(1799-1884) fut professeur à Saint-Yrieix, Mortagne-sur-Gironde, Bordeaux.

 
Site réalisé et hébergé par Scène Service | Conception graphique : phaSme création graphique