Intention

Le 5 Décembre 2009

le programme

Trous de mémoire ?

L’intention de cette journée est de s’interroger, dans le cadre de deux moments distincts, sur la Mémoire.

La mémoire de l’individu sera approchée sous ces différents aspects :
 physiologie, neurologie, aspect médical
puis resituée dans un contexte environnemental plus large :
 approche linguistique, anthropologique, historique.

Chaque cerveau repère, engrange, oublie, redonne. Né d’une pluralité de mémoires, l’assemblage d’empreintes qui en résulte subit quantité de (re)constructions personnelles. Pour autant, des informations semblent plus faciles que d’autres à mémoriser car elles entrent en résonance avec des orientations cognitives. Fonction qui construit aussi bien l’identité, les connaissances, l’intelligence, la motricité et l’affectivité de l’individu, la mémoire suscite quantité de questions parmi lesquelles : Existe-t-il une région anatomique siège de la mémoire ? Retient-on de manière indifférenciée ? Troubles de la mémoire ? Mémoire malade ?

Au-delà de l’aspect neurophysiologique, le fonctionnement de la mémoire relève également de systèmes de croyances, de valeurs, de modalités sociales. Souvent associée aux souvenirs (moments épisodiques et affectifs), elle intervient dans la relation à l’Autre. Élément déterminant du fonctionnement de l’oralité, elle en est un des vecteurs de transmission. Peut-on parler d’une mémoire culturelle ? Peut-il y avoir identité sans mémoire ? Quels troubles subit la mémoire ? Peut-on parler de mémoire malade ?

Un appel à communication a été lancé auprès de tout participant susceptible d’apporter contribution à cette thématique. Les réponses nous ont permis de vous proposer ce programme

 
Site réalisé et hébergé par Scène Service | Conception graphique : phaSme création graphique